Ma photo
Le vrai domicile de l'homme n'est pas une maison mais la route,et la vie elle-même est un voyage à faire à pied. Bruce Chatwin

dimanche 1 janvier 2012

Chine Nansha-Xinjie du 19 au 20.12.2011



Chine
Province du Yunan

Yuanyang,Nansha,le 19.12.2011
Etape: 81 kms

Jianshui,une étape des plus plaisante,dont je garderai un excellent souvenir,le bonheur d'avoir encore pu contempler les vestiges en péril d'une Chine qui change tout aussi radicalement que rapidement.
Quitter la ville déjà bourdonnante à cette heure pour moi matinale,me demande un effort de concentration intense alors que je peine encore à ouvrir l'oeil,chariotes,motos,bus,voitures camions
semblent faire fi de ma petite personne,me coupant la priorité,freinant sous mon nez sans oublier de m'envoyer au passage quelques gaz pestilentiels,quel chaos,je suffoque,je ahane la route me mettant sans tarder au défi,dieu que le 
Yunan peut être bossu!!!!!!!

Notre petite route de campagne fort circulante,navigue entre les champs de patates,choux,légumes verts (si délicieux lorsqu'ils se trouvent dans mon assiette),cucurbitacées(salut Nono)...... la terre arborant toujours une aussi belle couleur rouge,quelle prestance. Soleil et chaleur sont au rendez-vous et dire que je me suis presque habillée pour une expédition dans le grand nord!!!!!
La route n'aura de cesse de grimper rudement au cours des 35 premiers kilomètres,le flot des camions reste interrompu,les réserves d'énergie accumulées durant ces deux derniers jours s'étiolent rapidement, allons-nous atteindre les portes du paradis après avoir foulé les pavés de l'enfer!!!!! Campagne jalonnée de villages de plus ou moins grande importance,plus ou moins beau ou moche,cela dépend du point de vue où l'on se place,habitée principalement par des minorités ethniques aux costumes colorés,l'occasion de quelques clichés dans un bourg où se tient un marché haut en couleurs. Nous faisons connaissance avec le visage asiatique de cette Chine minoritaire et 
multiple.
























Pas mécontents d'arriver au bout de cette longue ascension d'où nous pouvons apercevoir la route qui plonge aussi vertigineusement qu'elle grimpait,nous pourrions nous en réjouir,mais que nenni,celle-ci est complètement vérolée,par endroits,ce n'est qu'une lamentable piste caillouteuse et boueuse,la descente,40 kms,s'avère tout aussi éprouvante voir pire que la montée, un bon sens de l'équilibre devient primordial afin d'éviter la chute,muscles des bras bandés et mains douloureuses de trop freiner,c'est à une allure tortuesque que nous perdons de l'altitude et tous les mètres si durement gagnés au cours de ces dernières heures.
Après avoir passé ce qui semble être un col, changement total de décors,les petites collines ont disparu pour céder la place à un enchevêtrement de hautes montagnes poilues,une végétation équatoriale,champs de cannes à sucre,bananeraies,forêts de bambous et d'eucalyptus. D'un côté de la route une paroi montagneuse abrupte de l'autre un précipice vertigineux,au fond duquel coule le Yuan Jiang ou fleuve rouge et ses nombreuses piscicultures,qui vues du ciel ressemblent à des rails de chemin de fer. Malgré la fatigue le bonheur est bien présent et nous nous encourageons mutuellement à avancer même si les pattes,les trapèzes,le cul et tout le reste commencent à se faire douloureux.
En quittant Jianshui ce matin,nous nous étions fixés comme but de cette étape les rizières en terrasse de Yuanyang et lorsque en fin d'après-midi,nous faisons notre entrée dans une grande ville à première vue bien chinoise et moderne,cela nous paraît plutôt suspect,nous nous attendions à une petite bourgade de montagne un peu rustique entourée de rizières, les Chinois vont vite en besogne certes,mais avoir rasé toutes les rizières en si peu de temps tout de même!!!! Renseignement pris,nous nous trouvons à Nansha,la ville nouvelle tandis que Xinjie la vieille ville, se trouve encore 30 kilomètres de grimpette,nous sommes quelque peu désappointés par la nouvelle, le moment de déception passée nous utiliserons le peu d'énergie qu'il nous reste à trouver de quoi nous loger,entre nos pédigrées d'Européens et nos bucéphales qui ne conviennent pas,ce ne sera pas chose franchement aisée mais au final, une chambre douillette,douche chaude, préservatifs sur la table de nuit(la politique de l'enfant unique est toujours en vigueur),tout le bonheur d'un vrai confort, après une étape physiquement éprouvante. Une sympathique petite allée arborée jalonnée de gargotes toutes plus attrayantes les unes que les autres,nous y trouverons de quoi contenter délicieusement nos estomacs affamés. Voilà qui met un magnifique point final à une journée des plus 
sportive!!!!




















































Xinjie,le 20.12.2011
Etape: 32 kms

Un beau soleil accompagné d'une véritable chaleur nous accueille dès le saut du lit,voilà bien longtemps que cela ne nous était plus arrivé,tiendrions-nous le bon bout,pour enfin sortir de ce frimas qui commence franchement à nous peser. Un homme averti en vaut deux,ce dicton est on ne peut plus vrai en ce jour, une étape de 32 kms de pure grimpette nous attend. Préparée psychologiquement pour cette étape,je trouve rapidement un petit rythme régulier qui m'accompagnera sans faillir tout au long de cette journée. Notre route reptilienne joue les filles de l'air,n'a de cesse de monter,tournicoter,tortueuse, par endroits dans un état de délabrement extrême,elle est également fort circulante,camions,taxis,minibus,qui nous assourdissent et rendent l'air irrespirable. Le décor sera principalement constitué de forêts tropicales et bananeraies.
Xinjie,grande bourgade sise sur une colline, pas vraiment belle,elle étale ses immeubles,son immense place de béton qui n'ont rien de vraiment rustique,au loin quelques rizières en terrasse,un peu déçue je m'attendais à quelque chose de plus impressionnant,une agitation digne d'une ruche,dès le premier coup d'oeil une certitude,ce n'est pas l'endroit paisible dont nous rêvions pour passer Noël. Cependant extrêmement heureuse que l'étape se termine pour aujourd'hui et l'endroit n'est franchement pas mal pour une bonne nuit de repos,nous y trouvons un petit guest avec une magnifique vue sur les 
alentours,une bonne douche chaude,cela suffit amplement à notre bonheur!!



































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire