Ma photo
Le vrai domicile de l'homme n'est pas une maison mais la route,et la vie elle-même est un voyage à faire à pied. Bruce Chatwin

mercredi 26 janvier 2011

Maroc Merzouga 24 au 26.11.2010



Merzouga,le 24.11.2010
Etape:41kms








Qu'il est dur d'ouvrir l'oeil ce matin,je suis complètement dans le gaz,mais l'étape va être courte et je bénéficie de tout le temps nécessaire pour remettre mes idées en place et de toutes manières pas la peine de s'affoler,le Maroc n'est pas un pays qui se réveille tôt et rien que pour cela j'éprouve une certaine affection pour lui. Rissani d'ailleurs semble même se lever plus tard qu'ailleursAprès l'agitation de hier tout la ville est retombée dans un grand calme léthargique,j'ai peine à la reconnaître.Petite omelette ,café et en route.La ville mériterait sans doute que l'on s'y arrête un peu,elle est dotée d'un beau souk et d'une belle et vieille casbah,mais nous avons envie de nous rendre dans les dunes de sable de Merzouga.A la sortie de Rissani,les paysages ruraux,palmiers,maisons de terre ne sont pas sans me rappeler les paysages du sud de l'Inde et rien que cela suffit à faire battre mon coeur plus rapidement,je suis toujours étonnée et impressionnée de constater l'effet que peut avoir sans que je m'en rende compte ce pays sur moi,il suffit qu'une toute petite chose me l'évoque pour que mon coeur batte à un autre rythme?????Est-ce le fait de me dire que l'étape est petite et non difficile pour qu'une certaine langueur s'empare de moi,j'ai tout de même les pattes un peu raide et ai le sentiment que je pourrais m'endormir sur mon vélo,j'ai en tous cas le sentiment de faire du sur place.Encore une fois je me dis que le vélo est tout de même une super chouette façon de voyager, je me sens totalement libre et indépendante de tout transport,cela doit être plutôt galère parfois de bouger en transport public au Maroc,quel sentiment de liberté que de pouvoir aller quand on veut où l'on veut sans avoir à se farcir des heures d'attente,des changements de bus tout ce qui a fait le charme de nos voyages pendant de nombreuses années,je n'aurais jamais imaginé avant de le vivre oh combien cette nouvelle donnée est des plus jouissive et agréable à vivre.La route est gentiment vallonnée,le vent un peu présent.A nouveau des grandes plaines lunaires et inhabitées,mais quel bonheur de pouvoir apercevoir se profilant au loin les dunes de sable qui semblent roses dans la lumière au pied s'étend une grande plaine de couleur noire,un magnifique contraste,et quel bonheur de les voir grandir au fur et à mesure que j'avance sur la route,cela promet d'être beau,je me réjouis.Nous ne tardons pas à accoster à Merzouga,petit village aux maisons de terre,me voilà rassurée j'avais imaginé que l'endroit n'était qu'un conglomérat d'hôtels pour touristes,et bien non nous arrivons même à y trouver une petite gargote servant le thé à un prix local.Reste que nous y sommes d'emblée accostés par des hommes bleus en mobylette qui nous vantent le mérite d'un lieu ou d'un autre,mais il semblerait qu'il n'y ait que l'embarras du choix et nous déclinons les unes après les autres les offres d'aide.Catherine rencontré à Zagora nous avait parlé d'une petite auberge camping du nom de petit prince qu'elle avait beaucoup appréciée c'est là que nous nous rendons et oh surprise l'endroit est vraiment beau et des plus joliment arrangé une fois de plus nous doutons qu'il soit fait pour nous.Renseignement pris les chambres sont à 120DH,mais nous devons commencer à être un peu rodés car en pleurant un peu j'arrive à obtenir une chambre nickel,spacieuse au grand lit double pour le prix de 5ODH,douche chaude petit jardin et toutes les commodités pour faire une lessive dont nous avons grand besoin,que demande le peuple je sens que je vais m'y plaire.Une fois le grand récurage effectué je n'ai qu'une envie me poser tranquillement,je me sens fatiguée et pour moi les dunes de sable attendront demain.Patrick quant à lui pressé de pouvoir les admirer est parti en exploration ce qui veut dire au minimum 1h de crapahutage afin de pouvoir voir le coucher de soleil du haut de la dune,pour l'heure je me sens bien heureuse d'être peinarde dans ma petite chambre.Demain est un autre jour!!!Me voilà enfin à jour dans mes écrits,j'espère que je vais pouvoir m'y tenir???


Merzouga,le 25-26.11.2010

                                     Quel bonheur de pouvoir se reposer au calme dans ce petit lieu qui a un goût de paradis,j'ai presque le sentiment de me trouver dans un décors des 1001 nuits,la terrasse offre une vue fantastique sur les dunes de sable qui en fonction de la luminosité sont franchement rose, le matin en me levant cela me donnerait presque le sentiment d'halluciner que la nature peut être belle par moments.Mais ce n'est pas le tout,il faut que je joue à la mère Denis,mes fringues sont tellement crades que j'ai eu de la pein à les enfiler ce matin.Tandis que je m'active autour du bac à lessive Patrick nettoye son réchaud.Le reste de la journée se passera calmement,scrable,écrits et beaucoup de glandouille.En soirée nous nous réessayons à utilier la cocotte et oh miracle c'est presque bon,je sens que nous commençons à maîtriser la bête,je me régale de tous ces petits légumes cuits avec amour.Hassa le proprio est tellement sympa qu'il nous propose même sa cuisine,mais nous n'allons tout de même pas exagerer déjà que je pirate leur connection internet.Le bonheur de pouvoir à nouveau contacter Nanou ça y est elle est à nouveau branché et par la même occasion nous avons enfin réussi après de multiples rendez-vous ratés à attrapper Anais et Flo sur la web Cam Patrick en est tellement excité qu'il aura du mal à s'endormir.Juste avant de se coucher la bonne surprise de découvrir toute une petite famille de crapauds vivant dans les lieux, ils ressortent la nuit afin d'attrapper leur pitance,l'occasion pour Patrick de mitrailler la pauvre  bestiole affolée.


Je ne vais pas m'éterniser sur une journée de glandouille supplémentaire,l'occasion pour moi de faire un peu de courrier et de terminer de mettre au propre ma garde robe.Ce matin le ciel est voilé de nuages,signe qu'il pleut sans doute sur le Haut Atlas,ce qui se traduira dans l'après-midi par un vent violent qui se lève,soulevant poussière et sable,nous avons droit à une véritable tempête et il est tout de même impressionnant de voir les dunes qui s'estompent complètement caché par le sable volatile.Au moins le vent a-t'il comme effet salutaire de chasser le mouches prédatrices qui nous assaillent sans répit!!!!!!Sommes sur le point de réitérer l'exploit de la cocotte minute,je croise les doigts.En principe demain nous levons le camp à destination d'Erfoud,ceci va bien évidemment dépendre de notre pote Eole!!!!!







2 commentaires:

  1. Waouh waouh!!!
    les photos sont sublimes!
    vous etes inspirants, comme toujours!

    je vous biz et vous dis a tout plus

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour !! Bienvenue au désert Maroc
    Superbes et belles photos je suis très heureux d'apprendre que vous passez un bon moment dans le désert du Maroc :)
    Vous planifiez un voyage au Maroc et vous êtes aux prises? Camel Trip Morocco est une agence de voyages marocaine dirigée par des berbères locaux et spécialisée dans les activités désertiques (Camel Treks & Sahara Desert Tours).

    Téléphone: +212671581826
    WhatsApp: +212650536151
    Courrier électronique: cameltripmorocco@gmail.com

    Https://www.facebook.com/Cameltripmorocco/

    Https://cameltripmorocco.blogspot.com/

    RépondreSupprimer