Ma photo
Le vrai domicile de l'homme n'est pas une maison mais la route,et la vie elle-même est un voyage à faire à pied. Bruce Chatwin

dimanche 8 septembre 2013

Japon Tango - Takashima du 4 au 8.08.2013

                                          Japon

Tango,le 4.08.2013
Etape: 64 kms


                                                          La nuit fut à la hauteur de nos prédictions complètement pourrie,pas de lieux pour accrocher notre moustiquaires,attaque en règle de ces sales bestioles,qui il faut bien le dire nous pourrissent la vie au quotidien,difficile de fermer l'oeil,nous nous en souviendrons de la nuit de cette troisième année de voyage,pas de Stanley pour me faire rouler de travers et rigoler cette fois-ci !!!!


                                                            Nous commençons à avoir l'habitude de rouler fatigués les neurones en vrac,cela devient presque une seconde nature et bien évidemment,alors que nous abordons la petite péninsule de Tango Hanto, notre bien tranquille serpent de bitume, ne se montre pas des plus clément envers nous,furieuse grimpette,dommage,les japonnais ne semblaient plus avoir d'argent pour construire un énième tunnel ce sera donc un col en guise de petit déjeuner !!!!! La nature reste cependant des plus belle,forêts,superbes vues sur la mer du Japon......route exempte de circulation,toujours plus facile d'en baver tout seuls!!!!!








Jamais autant étudié une carte inutile qu'au Japon


                                                           Tango,des airs de village de pêcheurs,la côte est investie par les pêcheurs à la petite semaine,pique niqueurs,joyeuse agitation des jours d'été. Ciel noircissant et pluie menaçante signe la retraite de tout ce joli petit monde. En fouinant un peu trouvons en haut d'une volée de marches escarpées,un magnifique temple doté d'un abri que l'on espère suffisamment grand en cas d'orage. Bagages et bucéphales y seront montés un à un en un dernier et suprême effort qui nous coûte l'énergie restante.






                                                Vaquons tranquillement à notre petite vie de zonards nomades,en soirée,visite d'un fort sympathique japonnais en vacances,qui reviendra nous voir ultérieurement pour nous
offrir du melon,non sans oublier de nous tirer le portrait au passage.
















Amanohashidate,le 5-6.08.2013
Etape :61 kms


                                                                 Assistons au port de pêche de Tango à l'intéressant spectacle de la vente à la criée du poisson,rien à voir avec les poissonnières marseillaises,tout se passe dans le geste,calme et silence.






                                                        Qu'on se le dise le Japon est montagneux,où que l'on regarde tout n'est que collines boisées(bien souvent les forêts sont d'exploitation),reliefs. Route montueuse et virevoltante surplombant la somptueuse mer du Japon,je ne me lasse pas de ce spectacle qui sait distraire mon corps de l'effort constant à fournir.
















                                           Sur la côte est de la péninsule de Tango,Ine,petit village situé au bord d'une parfaite petite baie aux eaux couleur d'aigue-marine et ses superbes maisons funaya,construites sur l'eau,les bateaux y sont garés sous les maisons.











                                                   Amanohashidate(signifiant pont vers le ciel) est un des trois endroit les plus prisé par les Japonnais. Le pont est en fait une longue et étroite bande sableuse bordée d'un côté par un lac et de l'autre par la mer, de 3,5 kms de long jalonnée de quelques 8'000 pins. L'endroit est vraiment plaisant,aménagé de nombreux abris,WC,temples,lieu idéal pour imaginer un jour de repos,nous en avons grandement besoin. Vraiment des plus simple d'y dénicher un superbe et grand abri,il y avait urgence, nous ne tardons pas à y essuyer un magnifique et violent orage,grand merci à notre abri qui réussit à nous maintenir quasiment au sec.



                                             Alors que la foule s'agglutinent sur la plage,les cyclistes à la petite semaine louant vélos dans les nombreuses échoppes vouées au dieu Tourisme arpentent la piste,notre journée de repos aura le goût de la quiétude. Pour la seule et unique fois au cours de ce séjour japonnais,le grincheux et peu aimable videur de poubelle viendra nous voir afin de nous faire quitter les lieux,devant notre peu de réaction il reviendra en compagnie de son chef,qui lui s'en contrefout royalement.

























Takahama,le 7.08.2013
Etape:50 kms

                                       Journée de repos bénéfique,avons refait le plein d'énergie,en partant visite des magnifiques temples disséminés dans le parc,je ne m'en lasse pas de tous ces temples japonnais toujours si différents.









                                              Petite route encore une fois tranquille épousant parfaitement les contours de la côte,j'ouvre grand les yeux,c'est étape est la dernière se déroulant le long de la mer du Japon.




                                              Takahama,tout petit village bien tranquille,chemin faisant y avions vu la photo de la belle pagode Kongoin,nous y dirigeons nos roues,tombons amoureux de l'endroit au premier coup d'oeil,point n'est besoin de paroles,l'étape s'arrêtera là pour aujourd'hui,nous sommes tombés sous le charme. Les conditions idéales y sont réunies,située au sein d'une forêt primitive,seule le bruit d'une petite rivière trouble la quiétude totale des lieux,un abri,de l'eau que pourrions-nous vouloir de plus?????

                                 Douche des plus revigorante sous la cascade de notre petite rivière,après-midi paradisiaque. En soirée,le sentiment de nous trouver au paradis se confirme par la présence d'un serpent nous rendant une visite amicale,le tableau est complet,seule question a-t-on croqué la pomme ?????


















La fesse carnivore ai du me séparer de ma douce selle en gel!!




Takashima(Biwa Ko,le 8.O8.2013
Etape:82 kms

                                           C'est avec quelque tristesse que je quitte notre beau campement et la si belle côte de la mer du Japon,j'aurais aimé la longer plus longuement.


                                                 Route continuant de yoyoter,tunnels en quittant la mer du Japon,avant qu'elle ne retrouve sa platitude en rejoignant les rives du lac Biwa,retrouvons la douce verdeur des rizières,une piste cyclable tranquille longeant ses rives, les petites bourgades bordant le lac, semblent avoir connu des jours meilleurs,projets immobiliers abandonnés,bâtiments tombant en décrépitude..... lui conférant par moments des airs de désolation tristounets.
Ainsi verdissent les rizières!!!







                                            Sur ses rives,un abri jouxtant un bâtiment complètement abandonné,l'endroit fut sans doute jadis, un petit restaurant et son camping,même en l'état pour nous il fait parfaitement l'affaire,l'occasion d'une bonne baignade délassante,que c'est agréable !!!!



1 commentaire:

  1. toujours la même sous la moustiquaire qui roupille, étonnant non?

    RépondreSupprimer