Ma photo
Le vrai domicile de l'homme n'est pas une maison mais la route,et la vie elle-même est un voyage à faire à pied. Bruce Chatwin

jeudi 4 juillet 2013

Japon Ise- Amagasaki du 26.06 au 5.07.2013

Japon

Ise,26-27.06.2013
Etape :78 kms


                                          Excellente nuit,des comme celle là j'en veux encore. La pluie n'est plus au goût du jour,le ciel a juste enfilé son manteau de grisaille. Ise petit détour(150 kms)que nous nous accordons afin d'y visiter le Ise Shima temple shintoïste le plus sacré du Japon.



Yokkaichi prière matinale 


                                        La route en ce jour se voudra un peu moins urbaine et un peu plus rurale,apparition de rizières,théiers,cultures,rivières avec quelques belles vues sur les montagnes arborées au loin,pour la véritable balade pastorale,nous devons encore attendre un peu,mais nette amélioration tout de même.


                                     Ise(135'000 habitants),petite ville touristique,située au centre du Japon, attirant en raison de son temple des millions de visiteurs par an,elle est en train de faire peau neuve,nouvelles bâtisses qui poussent comme des champignons,hôtels,restaurants...... Véritable prise de tête pour dénicher notre parc quotidien,nous tournons et virons longuement avant de trouver un banc et un abri sur les rives de la Miyagawa River en face d'une station essence. Endroit relativement tranquille et confortable,serait juste parfait si nous n'y étions pas assaillis par des nuées infernales de moustiques,qui nous pourriront définitivement et irrémédiablement notre nuit.





                                              Les neurones en vrac et la tête de travers,le réveil est de plus en plus dur. Ise Shima,même déception que pour le temple Shintoïste de Nagoya,nous n'en apercevons qu'une infime partie. Le temple avait été reconstruit pour la dernière fois en 1993 pour la 61 ème fois et pour la modique somme de 5 billions de yens,les 20 ans sont écoulés et conformément à la tradition shintoïste la reconstruction est en cours. Le peu que nous pouvons apercevoir du temple est certes fort impressionnant,ce dernier est gigantesque et le travail du bois effectué est remarquable,mais pour nous,bien trop vaste et intimidant il y manque la chaleur intime des plus petites structures.

Ise Shima






Matsuo Kannonji Temple superbe











Autre temple Shintoïste





                                         Après notre nuit pourrie,nous sommes bien trop fatigués pour avoir envie de reprendre la route,un beau parc,un banc,un abri à côté de machines à boissons,WC qui me permettent une bonne toilette et lessive,après-midi un peu hagarde à comater et rêvasser.


Mais on dirait qu'il pense!!!!
Higashi Yoshino,le 29.06.2013
Etape: 93 kms

                                              Nuit tout aussi pourrie que la première entre les rendez-vous d'amoureux en goguette et les moustiques toujours aussi voraces. Les effets du jour de repos de la veille se sont fait la malle.


                                                                Il fait beau le soleil est de la partie et rapidement le sentiment d'avoir changé de pays au cours de la nuit,tant le Japon que nous découvrons en ce jour est différent de celui dans lequel nous évoluons depuis un certain temps déjà. Dès les premiers coups de pédale nous entrons dans le monde rural et campagnard,théiers,rizières,magnifiques maisons traditionnelles japonaises jalonnent notre route. La nature,la vraie comme dans beaucoup d'endroits doit se gagner,sa beauté à un prix celle de montée interminables,paysages montagneux verdoyants,forêts,rivières couleur aigue-marine,route étroite,gorge et une circulation pour une fois éparse. Nous ne traverserons pas moins de 6 tunnels,pour moi quelque peu terrifiant par moments,le plus long 2'470 m à tanguer sur l'étroit trottoir,assourdie par le bruit impressionnant des véhicules,à ne consommer qu'avec modération. L'étape est un peu sportive et dure,mais que nous sommes contents de nous retrouver au sein de la pure nature.


                                                 Higashi Yoshino,le village est quelconque mais surtout ne contient aucune place susceptible de nous accueillir,ne nous reste plus qu'à continuer,un dernier tunnel qui m'achève mais oh miracle,juste à sa sortie, en bordure de route,une aire de pique nique des tables WC,alléluia!!!!!! Il commence à faire nuit,nous sommes affamés,encore l'énergie de nous cuisiner une délicieuse omelette et soupe de nouilles,montons notre guitoune qui frétille de bonheur,la nuit est à nous!!!!!!!







Cueilleur de thé des temps modernes







Etranges fontaines sculpées





Mais elle est où l'arrivée???










Nara,du 30.06 au 1.07.2013
Etape: 48 kms

                                        Superbe nuit de sommeil réparatrice,nous serions presque à nouveau fringants. Chaleur matinale,la journée s'annonce ensoleillée,point trop de précipitation pour se préparer l'étape de ce jour devrait être courte et avons envie de profiter de ce bout de nature durement acquise.

                                                            Une grimpette qui continue,à travers rizières,forêts,villages aux maisons traditionnelles le plus souvent agrémentées de magnifiques jardins. Uda,petite bourgade qui a su préservé son identité malgré l'intrusion de la modernité,rues bordées de magnifiques vieilles maisons traditionnelles,on y respire comme un air d'une autre époque,que c'est beau,nous commençons à le tenir ce Japon après lequel nous courons depuis un petit moment déjà.
































                                                              Bientôt nous laissons derrière nous la campagne pour retrouver l'agitation urbaine bourdonnante,routes encombrées de véhicules,jour de sortie dominicale.


                                      Nara(365'000 habitants),fut capitale du Japon sous le nom de Heijo de 710 à 784. Elle représenta la première vraie capitale fixe du pays,avant 710 les capitales se déplaçaient de royaume en royaume. Selon les anciennes conceptions du shintoïsme,la mort constituait l'impureté la plus grave. Lors de la mort du souverain,l'impureté frappait la capitale,il fallait donc détruire les palais et les reconstruire ailleurs. Au début du 8 ème siècle on comprit qu'il fallait créer un centre plus durable pour le gouvernement et l'administration de l'état.

                                         Pour une fois le parc de la ville est des plus facile à trouver,et pour cause,s'étendant sur 502 hectares,terrain vague jusqu'au moment de sa transformation en parc en 1880,regroupant les célèbres temples et sanctuaires inscrits sur la liste du patrimoine de l'Unesco. L'endroit est magnifique et malgré la foule qui hante les lieux d'une sérénité absolue. Des centaines de cerfs,biches,faons (symbole de la ville de Nara)y errent en toute liberté. Jardin jalonné de mares,arbres,WC...... nous y trouvons un immense abri doté de larges bancs au près d'un bel étang,éloigné de l'agitation principale,un vrai bonheur. Nous y coulerons deux jours heureux,partageant nos bancs avec un sans abri tout aussi discret que nous. Étonnamment aucun moustique à l'horizon,nuit de rêve.......




                                                Nous y découvrirons émerveillés les trésors de cette ancienne cité impériale.


                                                             La porte de Nandaimon



                                                                  Le Todaiji Temple

Fondé par l'empereur Shomu(752) pour abriter la statue du grand Bouddha pour devenir la maison mère de tous les temples du Japon. Fut détruit deux fois par le feu,le bâtiment actuel date de 1692. Le grand Bouddha : 20 m de hauteur,437 tonnes de bronze et 130 kgs d'or.











Le pavillon Nigatsudo















































Le sanctuaire de Tamukeyama Hachimangu





















Le sanctuaire de Kasuga Taisha









Le Kofukuji Temple


























Au Japon même les goguenots sont dotés d'un mode d'emploi


Amagasaki du 2 au 5.08.2013
Etape: 69 kms



                                                  C'est avec un pincement au coeur que nous quittons ces lieux enchanteurs qui ont su nous apporter calme et sérénité et ont régalé nos yeux de tant de beauté. Nous nous accordons avant le départ la visite du Todaiji Temple envie de voir ce grand Bouddha de plus près et nous ne serons pas déçus.
































C'est qui celui-là????







                                             Flânons encore un peu en route dans la campagne,avant de nous attaquer à cette étape qui sera pour le moins chiante. 








Le moindre espace est sujet à culture




En cage les mômes pour la balade!!!




Les japonais semblent être les champions de la récupération en tous genres


                                                           Echangeurs,ponts rendent la route difficile à trouver,une colline à escalader dans le flot de la circulation diésélique avant de redescendre sur Osaka(2,7 millions d'habitants) 3 ème plus grande ville du pays qui fait partie des villes les plus productive du monde. En 2000 la population diurne de la ville représentait 141 % de sa population nocturne,les travailleurs rentrant le soir chez eux dans d'autres villes de la préfecture. Osaka,ville qui n'en finit jamais,nous ne ferons que la traverser,nous avons rendez-vous avec Henri(warm showers) à Amagasaki,qui s'avèrera n'être que la banlieue d'Osaka. Trouver Henri,une vraie galère,après de multiples coups de téléphone et recherche infructueuse nous finirons par l'attendre à la gare durant presque deux heures,un peu dur après une journée de pédalage,cela met notre zénitude à rude épreuve. En attendant notre ami,largement le temps d'observer les travailleurs rentrant de leurs longue journée de labeur,déversés de trains bondés,peut-être zen les japonais mais après une journée de travail ils affichent les même airs fatigués et las que dans nos contrées.


                                                                       
Osaka vu de haut


Henri nous rejoint sur sa bicyclette,et nous sommes un peu dépités de constater qu'en deux coups de pédale,nous sommes déjà chez lui,nous étions si près. Henri est anglais et enseigne la langue de Shaekespeare dans une high school,employé par le gouvernement japonais dans le cadre d'un échange culturel,il vit en compagnie de Mana son amie japonaise.

                                                                Petit appartement boîte à chaussure où nous y trouvons une chambre,douche(dieu qu'elle est bonne),machine à laver,et oui les yacks fleurent bon le yack et sont à la hauteur de leur réputation. Vie relaxe et tranquille,chacun vaquant à ses occupations entre quelques papotages. Reposés,propres de partout,nous reprenons la route demain pour de nouvelles aventures,des destinations qui déjà nous font rêver,la suite au prochain épisode !!!!!!


1 commentaire:

  1. magnifiques ces temples et gros boudha. Le Belphegor encapuchoné en bois fait un peu peur.

    RépondreSupprimer